Chris Noble du survivant n'est pas le gars arrogant que vous pensez qu'il est

  Survivant's Chris Noble Isn't the Arrogant

Chris Noble contre Domenick Abbate. C'est la plus grande rivalité jusqu'à présent Survivant : l'île fantôme . L'impasse a cependant pris fin tôt, car Chris s'est retrouvé du mauvais côté du vote après la fusion des trois tribus. Dans notre entretien individuel, Chris a révélé ses véritables sentiments à propos de Domenick et a expliqué pourquoi Libby Vincek est perçu comme un joueur aussi menaçant. De plus, il a discuté des commentaires 'bas' que Wendell Holland a faits à son sujet peu de temps avant qu'il ne soit rejeté.

Elle connaît : De toute évidence, vous avez été pris au dépourvu par le vote parce que vous n'avez pas joué l'idole. Alors, que pensiez-vous qu'il allait se passer au Conseil tribal ?

Chris Noble : Je savais que j'obtenais deux votes de Dom et Wendell. Après cela, je n'étais pas tout à fait sûr. Il y avait des points d'interrogation parce que je savais que certaines personnes voulaient voter pour Libby. Votre supposition est aussi bonne que la mienne. Je devais juste parier sur l'établissement de relations et de confiance. S'il y a un moyen pour qu'un gars comme moi arrive à la fin de ce jeu – c'est pourquoi je joue, je joue pour gagner – je savais que je devrais survivre à au moins un ou deux Tribals en me fiant à la confiance. Sans être chez Tribal, je ne savais pas où les lignes étaient tracées avant cela. Je devais prendre le risque parce que cette idole serait devenue beaucoup plus puissante depuis que je pouvais voter. Nous serions une personne de moins au prochain Tribal et mes chances de rentrer à la maison auraient encore augmenté. Cela m'aurait donné une meilleure opportunité de vraiment prendre le contrôle. Cela valait le risque.

  Chris Noble a rejeté Survivor: Ghost Island

Image : CBS



Sask. : Avez-vous révélé à quelqu'un que vous aviez trouvé une Idole ?

CN : J'en ai parlé à une personne juste avant de partir [pour Tribal] pour que le mot ne sorte pas. Je l'ai dit à Angela parce qu'elle a été l'une de mes plus grandes alliées. Elle était l'une des personnes les plus proches avec qui j'étais pendant toute la durée de l'émission depuis le premier jour. Je lui ai demandé quelles étaient les pensées des gens. Je lui ai demandé ce qu'elle voulait faire. Puis j'ai demandé s'ils allaient me chercher. Elle était comme: «Je pense qu'ils vont te chercher le prochain Tribal. Je pense que certains d'entre nous vont voter pour Libby. Je lui ai demandé si elle était sûre, et j'ai répondu : « Ne le dis à personne, mais j'ai l'idole. Si tu penses que je devrais y jouer, j'ai besoin que tu sois honnête avec moi. Je vais le jouer. Mais ça n'a pas marché. Elle a été honnête avec moi et elle a voté Libby.

Suite: James Lim explique qu'intense Survivant 'L'éclat de la mort'

Sask. : Il y a eu pas mal de discussions ces dernières semaines sur le ciblage de Libby, mais nous n'avons vraiment pas vu grand-chose de son histoire dans la série pour comprendre pourquoi elle est une menace si forte. Qu'y a-t-il à propos de Libby que nous n'avons pas encore appris ?

CN : Elle est malheureusement étiquetée comme certaines de ces jolies femmes qui étaient des menaces stratégiques [des saisons passées] qui ont utilisé le flirt et dans le jeu. C'est injuste pour elle. Si vous voulez mon opinion personnelle, je ne pensais pas du tout qu'elle était comme ça. Elle était complètement fidèle à la tribu Malolo. Je savais que si j'allais être avec elle, je devrais être avec Malolo, avec qui j'étais cool. Personnellement, je pense que certaines personnes ne l'ont peut-être pas aimée pour son apparence ou autre. Je pensais qu'il y avait des jugements injustes sur elle. Elle est une personne aussi loyale que vous allez l'être.

Sask. : Toi et Domenick vous enchaîniez depuis le premier épisode. Qu'est-ce qu'il y avait chez lui qui faisait de vous de si grands rivaux ?

CN : Nous sommes des personnalités très similaires, en fait. C'est un New-Yorkais. J'ai vécu à New York. Vous voulez faire avancer les choses, vous devez être rapide et vous devez y arriver. Il faut être agressif, et c'est exactement ce que nous étions. Le problème était que nous avons tous les deux mal compris les intentions de l'autre, ce qui fait partie du jeu. Il n'arrêtait pas de me mentir et je savais que je devais me débarrasser de lui. Il avait des ennuis. J'allais aussi après lui, donc il a dû m'attaquer. Cela ne pouvait aller que dans un sens.

Sask. : Avec le recul, est-ce que Domenick est quelqu'un avec qui vous pourriez vous aligner ?

CN : Maintenant que je le connais personnellement, j'aimerais vraiment [rires]. Il y a quelque chose chez lui qui me mettait mal à l'aise avant le début du match. Puis avec la main levée [dans le premier épisode], cela m'a fait comprendre que ce type était un problème. J'aimerais toujours m'aligner avec lui, mais j'aurais toujours en tête que ce type pourrait facilement mentir et ne pas cligner des yeux. Je pense que lui et moi pourrions certainement faire des dégâts ensemble. Nous couvrons tous les deux certains domaines du jeu qui pourraient manquer à l'un de nous ou dans lesquels l'un de nous pourrait être bon. Nous ferions un bon partenariat, mais il me baiserait avant que je puisse le baiser, probablement.

Suite: Survivant Stephanie Johnson révèle le secret que Bradley Kleihege ne veut pas que vous sachiez

  Domenick Abbate rivalise avec Chris Noble sur Survivor: Ghost Island

Image : CBS

Sask. : Il semble que Domenick soit présenté comme la personne qui joue le meilleur jeu. Seriez-vous d'accord qu'il joue le meilleur jeu, ou y a-t-il quelqu'un d'autre qui se cache dans l'ombre et que nous devrions surveiller ?

CN : Je dirais certainement que Dom joue le meilleur jeu à ce stade, même en tant que mon plus grand rival. Il m'a fait sortir, et je ne peux que respecter cela. Il a les avantages. Il a trouvé un moyen de faire sortir Bradley. Il a manipulé beaucoup de gens. En regardant la saison à ce stade, je n'arrive toujours pas à croire combien de personnes voulaient travailler avec lui et lui faire confiance. C'est absolument aberrant. Ils sont soit en vacances, soit parmi les personnes les plus naïves du moment, car ce type va vous allumer en une seconde. Je dirais que le jeu le plus courageux est celui de Michael. Étant un gamin de 18 ans, je suis absolument fasciné par lui. Je pense que c'est un personnage incroyable, et je pense qu'il est vraiment bien au-delà de ses années. Il a été du côté des perdants dans à peu près tout, mais il a fait un travail incroyable. Je suis vraiment content pour lui. Je le soutiendrais si j'étais fan.

Suite: Survivant Le méchant Bradley Kleihege répond aux haineux qui lui ont envoyé des menaces de mort

Sask. : Que pensez-vous de la relation entre Domenick et Wendell ? Wendell devrait-il faire confiance à Domenick ?

CN : Je pense que c'est une façon très créative pour vous d'obtenir un spoiler, et cela n'arrivera pas. À ce stade du jeu, ils forment clairement un couple puissant. C'est assez évident. Tout le monde est allé au puits sauf eux deux. Ce sont eux qui ont scénarisé mon départ et essayé de me faire partir de leur côté. Que voient-ils l'un chez l'autre ? Je ne peux pas vous le dire. Je ne peux pas parler pour eux. Je pense qu'ils voient probablement des plans très similaires. Voici le hic avec ça. Wendell est un assassin silencieux. Wendell aime observer. J'ai compris ça pendant mon séjour là-bas. C'était un tueur silencieux. C'est un gars vraiment calme, et à la minute où quelqu'un part, il serait vraiment silencieux et chuchoterait. Dom est exactement le contraire, comme vous pouvez le constater. Dom sera là-bas pour dire son opinion, et c'est comme ça que j'étais. C'est pourquoi la chose entre Dom et moi était juste électrique et incroyable à regarder à la télévision.

Sask. : Wendell a fait des commentaires très mémorables alors qu'il votait contre vous. Quelle a été votre réaction en le voyant dire ces choses ?

CN : Je pense que ma réaction serait à peu près comme n'importe qui qui est de l'autre côté de cela. Je porte mon nom de famille au dos de mon maillot avec fierté. Je suis sorti noblement. Je suis sorti avec classe. Croyez-moi, j'étais tout aussi en colère et je voulais leur mort autant qu'ils voulaient ma mort. J'ai été éliminé et je suis allé là-haut et j'ai dit: 'Je vous aime tous les deux.' J'ai serré la main de Dom et je l'ai fait avec classe. C'était une compétition et ils ont eu raison de moi. Mais pour lui, emprunter la voie du coup bas et l'amener à ce niveau n'était pas chic. Franchement, je serais gêné si je faisais ça. Je ne sais pas pourquoi ça devait être comme ça. Je ne me vantais même pas d'être rappeur. J'ai juste gaffé parce que les gens n'arrêtaient pas de me poser des questions et je pensais que je les ferais rire.

Sask. : En avez-vous parlé à Wendell depuis la diffusion de l'épisode ?

CN : Non. Il n'a pas écrit d'excuses ou quoi que ce soit, mais je ne suis pas de ceux qui ont besoin d'excuses. Nous nous sommes beaucoup liés après avoir terminé le spectacle. Nous avons une bonne relation, donc je suis sûr qu'à un moment donné, les choses seront discutées. Mais jusque-là, vous me demandez ce que je ressens à ce sujet, et c'est ce que je ressens. Ce n'est rien que je ne lui dise pas. Je pensais que c'était juste ridicule.

  Wendell Holland vote contre Chris Noble sur Survivor: Ghost Island

Image : CBS

Sask. : Comment pensez-vous que le montage vous a dépeint ?

CN : Le montage était un tour de montagnes russes. Je suis sûr que j'ai tout autant chevauché les émotions des fans. La chose pour laquelle je suis le plus venu était de raconter l'histoire de ma mère et de faire connaître la SEP. Ils l'ont mis là-dedans, et je serai éternellement reconnaissant parce que j'ai réalisé mon rêve. J'ai sensibilisé plus de 8,2 millions de personnes à cet épisode de mon confessionnal à propos de ma mère. Le spectacle continue, mais je ne suis pas aussi arrogant et arrogant que certaines personnes auraient pu le penser dans leurs confessionnaux. Je pense que j'ai été mal compris, mais c'est une émission de télévision. C'est pour ça que je me suis inscrit. Si nous devions rendre cela vraiment basique, j'avais une coupe très complexe et je suis une personnalité complexe. Était-ce à l'extrême à certains moments? Absolument. Suis-je cool avec ça? Oui. C'est la télévision. Je sais qui je suis. C'était une balade amusante. J'ai accompli quelque chose que j'avais toujours voulu faire, et je suis reconnaissant envers tout le monde à Survivant et CBS.

Sask. : Comment es-tu arrivé dans l'émission ?

CN : Un copain m'a envoyé un texto et m'a demandé si j'étais intéressé à être sur Survivant . J'ai dit : « Ouais. Bien sûr.' Ils m'ont mis en contact avec les bonnes personnes. Pour faire court parce que je ne veux pas prendre trop de temps, ils cherchaient ce que j'ai entendu dans la vigne était Captain America. Mes affaires ont été envoyées, j'ai fait toute la paperasse et la vidéo, et j'ai réussi. Je suis très béni pour cela. Ma mère en est très contente aussi.

Pensez-vous que Wendell devrait s'excuser auprès de Chris pour les commentaires qu'il a faits au Conseil tribal ? Rejoignez la conversation dans la section ci-dessous.

Recommandé