La reine a fait une blague sur les dépenses de Trump et d'Obama

  La reine a fait une blague à

Attendez, est-ce que la reine vient de jeter de l'ombre sur le chemin du président Trump ? Pendant le tournage du documentaire La planète verte de la reine , le royal a fait une blague qui pourrait être interprétée comme une fouille au POTUS actuel – et au précédent aussi. Le moment vient au milieu d'une conversation avec le radiodiffuseur et naturaliste anglais Sir David Attenborough lorsque le son distinctif des pales d'hélicoptère au-dessus de la tête interrompt la paire, à quel point la reine plaisante: «On dirait le président Trump. Ou le président Obama. Les mots de la reine sont à interpréter, mais compte tenu de son sens de l'humour apparemment aiguisé, serait-il vraiment exagéré de supposer qu'elle était sardonique?

À ce moment-là, il semble que ce qu'elle dit, c'est que l'hélicoptère est une interruption malvenue. Sur la base de ses commentaires, cependant, cela signifierait qu'elle considère à la fois Trump et Obama comme des ennuis. Puisque le prince Harry est réputé proche de l'ancien POTUS et sa femme, Michelle Obama, on ne penserait pas qu'elle serait si prompte à rejeter Obama.




Peut-être que son commentaire parle davantage du fait que l'hélicoptère est bruyant et bruyant, ce que l'on pourrait dire est vrai à la fois de Trump et d'Obama, quoique de différentes manières. Trump a un franc-parler effronté, tandis qu'Obama est connu pour être un orateur passionné.

Là encore, il est tout à fait possible que la reine fasse simplement une blague sur le mode de transport préféré des présidents. Peut-être qu'elle n'était pas sardonique, mais impliquait plutôt que l'hélicoptère au-dessus de sa tête pourrait en fait appartenir à un dirigeant américain. Comme dans 'On dirait que le président Trump ou le président Obama pourraient atterrir d'une minute à l'autre !'

À moins que la reine ne soit enregistrée pour clarifier, nous ne le saurons peut-être jamais. Heureusement, cependant, nous savons quelques choses sur le documentaire dans lequel elle fait le commentaire improvisé. Par Personnes , le documentaire sera diffusé au Royaume-Uni sur ITV le 16 avril.

Comme titre, La planète verte de la reine, suggère, le documentaire présente une orientation écologique. Il se centre sur l'auvent du Commonwealth de la Reine , un projet environnemental proposé par 53 pays du Commonwealth qui se sont réunis pour aider à protéger les forêts à l'échelle mondiale. Lors de la réunion des chefs de gouvernement du Commonwealth à Malte en 2015, la reine s'est dite 'particulièrement touchée' par le projet.

Si les extraits qui font actuellement surface sont une indication, le documentaire aura du charme à revendre. Blagues sur les présidents américains mises à part, la reine discute avec affection de tout, des jeunes arbres fanés ('Quelqu'un s'est assis dessus, je pense lors d'une garden-party') à la tradition royale d'accrocher des décorations de Noël ('Les enfants adorent les faire tomber').

Le fait que The Woodland Trust s'associe à ITV et aux supermarchés Sainsbury's pour une campagne de plantation d'arbres donne encore plus d'impact au documentaire. La fiducie fournira 50 000 arbres pour les téléspectateurs – ceux-ci seront distribués sous forme de 10 000 paquets contenant cinq feuillus indigènes chacun : deux bouleaux argentés, deux sorbiers et un noisetier. Pour rivaliser avec le changement pour recevoir un paquet, les téléspectateurs doivent s'inscrire via les programmes de jour d'ITV, Bonjour Bretagne et Ce matin . Les heureux gagnants recevront leurs sapins à l'automne 2018.

Si tout cela semble incroyablement cool et que maintenant vous êtes déçu de ne pas vivre à Londres, rassurez-vous. Vous pouvez manquer la course originale (et la chance d'accrocher des arbres gratuits), mais vous pouvez au moins attraper la lecture sur le hub ITV .

Recommandé